// loop

22 mars, Journée mondiale de l’eau

542071e2f5feb623699daad1_arrow-down.png

La journée mondiale de l’eau est célébrée le 22 mars de chaque année depuis 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED). Elle vise à se remémorer l’importance de l’eau et à promouvoir la gestion durable des ressources en eau douce. Pour cette journée mondiale de l’eau, nous vous invitons à prendre conscience qu’il s’agit d’une ressource précieuse. Soyez sensibilisés au fait que près du cinquième de la population a difficilement accès à de l’eau potable et posez un regard critique sur votre propre consommation d’eau!

  • La planète est recouverte à 70% d’eau. Malgré cet important pourcentage, l’eau douce ne représente que 2,53% de toute cette eau.
  • La plus grande partie de cette eau douce, soit environ 70%, est inaccessible et stockée sous forme solide dans les glaciers de l’Antarctique, du Groenland, dans les glaciers montagneux ainsi que dans le pergélisol et le sous-sol.
  • Le cycle de l’eau en fait une ressource renouvelable, mais sa disponibilité et sa qualité est de plus en plus menacée par différentes pressions, dont l’urbanisation rapide, l’expansion industrielle, l’intensification de l’agriculture et les changements climatiques.
  • Depuis 100 ans, la consommation d’eau augmente deux fois plus vite que la population. Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à une source d’eau sûre et 2,6 milliards de personnes ne disposent pas de moyens d’assainissement satisfaisants.
  • La ressource de l’eau douce est répartie de manière très inégale sur la planète. À titre d’exemple, le Canada abrite 20 % des ressources en eau douce, mais moins de 1 % de la population mondiale. Il s’agit aussi du deuxième plus grand consommateur d’eau par habitant au monde, derrière les États-Unis. Cette répartition inégale est aussi source de conflits et de tensions. C’est le cas, par exemple, au Moyen-Orient (Jourdain, Tigre et Euphrate), en Asie (Mékong, Gange, Indus), en Afrique (Congo et Nil) et en Amérique (Amazone, Colorado et Rio Grande).
  • Le Québec dispose de 3 % des eaux douces renouvelables de la planète et l’eau douce occupe près de 10% du territoire. En 2006, la production d’eau potable était de 35% plus élevée que la moyenne canadienne et de 62% plus élevée qu’en Ontario. Le volume d’eau distribué était alors de 795 litres par personne par jour, alors que la moyenne canadienne s’établissait à 591 et celle de l’Ontario à 491.

COMMENT FAIRE SA PART?

Éviter le gaspillage alimentaire

L’agriculture est l’activité humaine la plus gourmande en eau. Cette ressource est nécessaire pour irriguer les champs, entretenir les installations, pour abreuver le bétail, pour produire les céréales dont il se nourrit, etc.  La production de la nourriture consommée par une personne en un jour requiert entre 2 000 et 5 000 litres d’eau! Malheureusement, 30% de la nourriture produire mondialement est perdue ou gaspillée. Vous pouvez aussi diminuer votre consommation de viande rouge qui demande beaucoup d’eau pour sa production.

Diminuer votre consommation d’eau

  • Changez vos équipements : priorisez l’installation d’équipements sanitaires à faible consommation d’eau (6 litres et moins par chasse d’eau).
  • Procurez-vous des accessoires économiseurs d’eau : installer une pomme de douche et des aérateurs de robinet réducteurs de débit peut vous faire économiser jusqu’à 40% de votre consommation d’eau. Faire l’achat d’un baril récupérateur d’eau permet de diminuer les volumes d’eaux pluviales envoyées dans l’égout et de réduire l’usage d’eau potable pour l’arrosage de vos plates-bandes.
  • Surveillez et réparez les fuites : une goutte d’eau qui fuit par seconde d’un robinet entraîne un gaspillage d’eau annuel d’environ 10 000 litres. Ce qui équivaut à peu près à 80 douches de 5 minutes. Une toilette qui continue de couler après qu’on a actionné la chasse d’eau peut gaspiller, si la fuite est importante, jusqu’à 200 000 litres en une année.
  • Changer vos habitudes : favorisez une douche de 5 minutes plutôt qu’un bain ; placez un pichet d’eau au réfrigérateur pour la garder froide, au lieu de faire couler l’eau inutilement ; coupez l’eau le temps de vous laver le visage, de vous brosser les dents ou de vous raser.
  • Respectez la réglementation en vigueur, notamment en ce qui a trait aux périodes d’arrosage.

Sources : www.mamrot.gouv.qc.ca   www.wwf.ca    www.planeteviable.org    www.unep.org   www.who.int    www.ec.gc.ca   www.onedrop.org

DEVENEZ MEMBRE DÈS MAINTENANT

INSCRIPTION

VISITEZ NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE

À VENIR